💌 Les emails privés d'Armelle


Sélection de films documentaires

Les invisibles 

Les communautés LGBTI françaises attendaient depuis longtemps un film documentaire digne de ce nom, réalisé sans complaisance mais avec un regard bienveillant sur les protagonistes qui se racontent sous le prisme de leur orientation sexuelle. Ces invisibilisé-e-s qui durent pendant la plus grande partie de leur vie, cacher leur identité sexuelle. Le but de ce documentaire est simplement de les rendre visibles. C’est un pari osé mais plutôt réussi puisqu’au delà des problématiques qui touchent les personnes homosexuelles, le réalisateur parvient aussi à rendre la parole à des hommes et des femmes d’un certain âge, guère visibles dans nos cinémas et encore moins dans nos médias.

Paris is burning

Filmé à partir du milieu des années 1980, le documentaire s’intéresse à la ball culture new-yorkaise. Pendant sept ans, Jennie Livingston, se rend à des « bals » organisé par la communauté LGBT afro-américaine et hispanique. Au cours de ces soirées, les participant.e.s s’affrontent dans des défilés ou à travers la danse. C’est dans ces bals qu’est née la vogue (voguing). Les candidates sont jugées à partir de critères tels que leur talent pour la danse, la qualité de leurs vêtements et le « réalisme » de leur drag, c’est-à-dire la performance du genre ou de stéréotype représenté par leur groupe. Paris Is Burning alterne entre les scènes de bal et les interviews avec des participants sur les problèmes de santé, de racisme, d’orientation sexuelle.

Bambi

Le film de Sébastien Lifshitz retrace la vie de la vedette de music-hall « Bambi » depuis son enfance algérienne à la période des cabarets « Chez Mme Arthur » et du « Carrousel de Paris », puis son engagement dans l’éducation nationale où elle enseignera le français dans différents collèges pendant 25 ans. Ce parcours hors du commun, celui d’une vie sans cesse réinventée, sera jalonné de documents d’époque grâce au journal filmé en super 8 que Bambi a tenu pendant une trentaine d’années, des photographies intimes et du tournage présent. Bambi est née en 1935 de sexe masculin sous le prénom de Jean-Pierre. Elle est une des premières transgenres françaises.

Stonewall

Dans la nuit du 28 au 29 juin 1969, la police fait une énième descente au Stonewall Inn, un bar de New York fréquenté par des gays, des lesbiennes, des bis, des trans. Mais cette fois-ci, clientes et clients refusent de se laisser intimider et arrêter. Les projectiles volent, les voix s’élèvent, la révolte enfle. Les forces de l’ordre en perdent leurs moyens.

The Celluloid Closet

L’homosexualite vue a travers cent ans de cinema hollywoodien. Pour les auteurs « The Celluloid Closet » montre comment notre attitude envers l’homosexualite et notre perception des roles des deux sexes ont evolue au cours de ce siecle.

La sociologue et l’ourson 

Inventif et percutant, ce documentaire d’Etienne Chaillou et Mathias Thery observe avec humour un épisode de l’actualité récente, qui a divisé la France : le Mariage pour tous. Au-delà du débat passionné autour du projet de loi, ce film tente d’expliquer avec malice pourquoi le pays s’est déchiré et en profite pour rappeler que l’institution du mariage a beaucoup été bousculée à travers les siècles.

Tongues untied 

Le film d’essai de Marlon Riggs, Tongues United, donne la parole aux communautés d’hommes gays noirs, présentant leurs cultures et leurs perspectives sur le monde face au racisme, à l’homophobie et à la marginalisation. Il a innové en mélangeant la poésie (d’Essex Hemphill et d’autres artistes), la musique, la performance et les révélations autobiographiques de Riggs. Le film a été adopté par un public gay noir pour sa représentation authentique du style et de la culture, ainsi que sa réponse féroce à l’oppression. Il a ouvert des possibilités de dialogue entre les communautés.

The times of Harvey Milk

Ce documentaire oscarisé, était aussi révolutionnaire que son sujet. L’un des premiers longs métrages documentaires à aborder la vie gay / lesbienne / queer en Amérique. C’est un travail de plaidoyer, apportant le message d’espoir et d’égalité d’Harvey Milk à un public plus large.


💌 Les emails privés d'Armelle


 

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page. Merci. Armelle